La rivière de l’Yon, le poumon vert de la Vallée !

Profitez d’une excursion au fil de l’eau. La rivière Yon vous propose une incroyable parenthèse verte au cœur de la Vendée. Ainsi, suivez les méandres de l’Yon, à travers le département, en commençant par faire route au Nord. L’Yon prend sa source dans le bocage vendéen. La rivière parcourt le département, y dessine des sites naturels pittoresques, et se jette dans le Lay.

Notre périple commence au barrage de Moulin Papon. L’immense étendue d’eau est un lieu idéal pour le sport ou la balade. En aval, l’Yon traverse La Roche-sur-Yon. C’est d’ailleurs un promontoire rocheux surplombant la rivière qui a donné son nom à la ville. L’Yon passe au travers de beaux panoramas formés par l’architecture impériale et les espaces naturels de cette ville fleurie.

Le Moulin de Rambourg

La rivière continue son voyage vers le Sud. Elle traverse la commune de Nesmy, et a permis au Moulin de Rambourg, le seul moulin à eau visitable en Vendée, d’être irrigué depuis sa construction, et jusqu’en 1981, lorsque son activité s’est définitivement arrêtée.

La rivière continue son cours vers la commune Rives de l’Yon, et descend à Piquet. Taillé dans la roche granitique par l’eau, le site naturel offre un spectacle époustouflant aux visiteurs en quête d’aventure. En effet, l’eau a dessiné, dans un incroyable chaos granitique, les célèbres Marmites de Gargantua. Le sentier qui borde la rivière vous permet de vous laisser aller au cœur d’une parenthèse naturelle.

Enfin, toujours au Sud, l’Yon rejoint le fleuve côtier, le Lay, pour se jeter dans l’océan Atlantique au niveau de la Baie de l’Aiguillon.

Le saviez-vous ?

La rivière Yon mesure 55,7km de long depuis sa source, à la limite des communes de la Ferrière et de Saint Martin des Noyers, jusqu’au Lay dans lequel elle se jette.