Parcourir 32km sans effort, tout en profitant de paysages somptueux, c’est possible grâce au vélo à assistance électrique !

Quoi de mieux qu’une balade à vélo pour découvrir les bords de l’Yon, cette rivière qui traverse La Roche-sur-Yon et son Agglomération depuis le Nord jusqu’au Sud ? Et bien sûr, c’est encore mieux avec une assistance électrique qui vous promet un trajet sans trop d’efforts au cœur de la verdure !

Tout commence à l’Office de Tourisme de La Roche-sur-Yon. C’est ici que notre guide nous explique le déroulé des prochaines heures et de cette promenade. Lorsque tout le monde est prêt, il est temps de partir. Nous enfourchons notre vélo électrique et traversons le centre-ville. L’urbanisation laisse rapidement place à la Vallée d’Alluchon-Rivoli, le poumon vert qui se trouve dans la ville-même de La Roche-sur-Yon. Notre périple le long des berges de l’Yon commence véritablement ici puisque nous longeons déjà la rivière.

vélo à assistance électrique

Les sentiers nous mènent à travers la campagne yonnaise. Nous découvrons le lac artificiel de Moulin Papon, créé par le barrage qui le surplombe. Notre guide nous explique alors sa création et nous fournit quelques anecdotes avant de reprendre la route.

Peu à peu, nous quittons La Roche-sur-Yon pour gagner Nesmy. Le passage à gué est toujours un moment sympathique. Éclabousser les alentours en roulant au milieu de l’eau nous replonge en enfance, quand nous sautions dans les flaques d’eau ! Puis nous arrivons à Rambourg.

Le Moulin de Rambourg est le dernier moulin à eau visitable en Vendée. C’est le moment de faire une petite pause ! Nous descendons de notre vélo et suivons le guide au cœur de l’histoire du grain de blé qui devient farine. Car oui, notre pause est également l’occasion de découvrir l’intérieur du Moulin de Rambourg.

Notre guide nous explique le fonctionnement du moulin depuis ses débuts jusqu’à l’arrêt total de son activité ! Puis il est temps de revenir à notre point de départ. Une nouvelle fois, nous passons à travers des sentiers étroits. Nous longeons à nouveau l’Yon, passons au-dessus de son cours grâce aux ponts qui se trouvent sur notre passage, et rejoignons le centre-ville de La Roche-sur-Yon.

Notre périple se termine là où il a commencé : devant l’Office de Tourisme ! Grâce à l’assistance électrique, le trajet s’est déroulé très facilement. Si le vélo électrique reste un vélo, sa batterie et son petit moteur nous permettent d’avaler les montées sans trop d’efforts ! Parcourir les 32km de balade est un réel plaisir et une bonne découverte.