Fief des vicomtes de Thouars, La Chaize-le-Vicomte s’est développée à partir du XIe siècle autour du château seigneurial et de l’église Saint-Nicolas.

L’évêque de Poitiers la consacre en 1099, en présence du puissant duc d’Aquitaine Guillaume IX le Troubadour, grand-père de la future Aliénor d’Aquitaine. C’est d’ailleurs dans l’église Saint-Nicolas que le duc décida de partir en croisade pour la Terre Sainte.

Joyau architectural, cette imposante église romane en granit était, à l’époque, la plus considérable du Poitou.

C’est également un lieu riche d’une histoire conséquente et parfois même surprenante !

Un abattoir dans l’église ?

Durant la Révolution Française, l’église Saint-Nicolas devient un abattoir. En effet, le curé de la paroisse refuse de prêter le serment constitutionnel nécessaire pour continuer à célébrer le culte. L’église est ainsi fermée et sert d’abattoir et de boucherie pour l’armée républicaine pendant les Guerres de Vendée. Le culte n’y redémarre qu’en 1796.

Malgré l’effondrement du l’abside, la majesté de l’église Saint-Nicolas se manifeste toujours dans l’étonnante élévation de sa nef et dans la lumière qui tombe de ses baies. Cette hauteur et cette luminosité sont tout à fait exceptionnelles dans les églises romanes. Monument de transition entre le roman primitif et le roman classique, elle est classée aux Monuments Historiques en 1908.

Église Saint Nicolas
©Ville et Agglomération de La Roche-sur-Yon

Grâce à ses proportions exceptionnelles et sa vaste nef à cinq travées, l’église tient une place à part dans l’art roman du Poitou.

Démarrés à l’été 2017, les travaux de l’église Saint-Nicolas de La Chaize-le-Vicomte viennent de s’achever. En effet, le bâtiment a subi de nombreux outrages au cours du temps. Cela fut notamment le cas pendant les guerres de Religion. L’église est pillée par une bande armée de huguenots et brûlée, provoquant l’écroulement d’une partie de l’édifice.

Et autour de l’église Saint Nicolas ?

Du château vicomtal érigé au Moyen-Âge, il ne reste que les remparts Ouest et trois tours. Du prieuré, seul le mur Est tient encore debout. Nous pouvons également visiterle lavoir municipal, considéré comme l’un des mieux conservés et des plus intéressants de Vendée. Couvert d’un large toit de tuiles, il ressemble presque à un cloître !

Vous aimerez aussi

LE VIEUX LAVOIR DE LA CHAIZE-LE-VICOMTE

Patrimoine culturel

LE VIEUX LAVOIR DE LA CHAIZE-LE-VICOMTE

LA CHAIZE-LE-VICOMTE

FORÊT DE LA CHAIZE

Patrimoine naturel

FORÊT DE LA CHAIZE

FOUGERE

MUSÉE ORNITHOLOGIQUE CHARLES PAYRAUDEAU

Patrimoine culturel

MUSÉE ORNITHOLOGIQUE CHARLES PAYRAUDEAU

LA CHAIZE-LE-VICOMTE